Temps  de réalisation de ce texte :
Recherche des informations et de la documentation, lecture de cette collecte, recherche de photos libres de droits, rédaction, relecture et corrections, mise en page avec les hyperliens, ultime relecture : 5 heures.

Des milliards de gobelets en carton…

Photo Chandru Ramkumar

Quoi de plus cool que de boire son café dans un gobelet en carton, comme un rituel et sentir dans nos mains la douce chaleur du café qui irradie tout notre corps ?
Quoi de plus convivial que de se retrouver avec nos collègues, nos amis, notre famille face à une machine à café pour refaire le monde, le dernier match de foot, les derniers débats politiques, raconter la dernière blague, évoquer nos projets, nos emmerdes,…

La pause café,  un rite, un moment incontournable, qui réconforte, qui console, qui célèbre tant de moments de nos vies.

Du café servi principalement dans des gobelets en carton on en trouve partout : dans des milliers d’entreprises qu’elles soient privées ou publiques, dans les grandes chaînes comme Starbucks, Mac Donald’s, MacCafé, Colombus Café, Subway, Tim Hortons,… mais aussi dans de nombreux hôtels, les stations-service, coffee shops, …

Chaque année, ce sont plusieurs milliards de cafés que nous avalons de cette manière.
Un gobelet qui ne sert qu’une seule fois et puis que nous jetons.
Ainsi, chaque année des centaines de milliards de gobelets en carton sont jetés… et non recyclés.

Rien que chez Starbucks c’est 4 milliards de gobelets par an et parmi d’autres chiffres dénichés on peut également citer le Canada avec une estimation de 1,5 à 2 milliards de gobelets en carton utilisés chaque année.

Vous pensez de bonne foi que ces gobelets en carton sont recyclés ?
Vous allez être déçu… ces gobelets ne sont pas recyclés car ils ne sont pas recyclables, et même si certains gobelets affichent la mention «100 % recyclable», c’est du greenwashing

Starbucks, par exemple, le confirme sur son site et propose une solution alternative avec des gobelets en plastique réutilisables.

Vous ne vous êtes jamais demandé comment un simple carton pouvait contenir un liquide sans que celui-ci ne passe au travers ?
Si les gobelets en carton sont étanches c’est parce qu’à l’intérieur ils sont recouverts d’un film de plastique thermocollé, du polyéthylène (PE), à base de pétrole.

Cette association carton et film plastique rend le recyclage impossible car il n’y a pas de méthode rentable et positive pour l’environnement qui permettrait de séparer ces 2 matériaux .

Dans les différents articles que j’ai pu trouver on peut clairement affirmer que le gobelet en carton présente l’impact le plus négatif de tous les types de gobelets ou quasi équivalent aux gobelets en plastique, avec la différence importante que les gobelets en plastique peuvent (ou pourraient…) être recyclés.

N’oublions pas les nombreux modèles de gobelets en carton qui comprennent également un couvercle en plastique, ce qui représente une source de déchet supplémentaire.

Il faut aussi évoquer l’ensemble des process de fabrication des gobelets en carton.
Cela débute par la coupe d’arbres puis le passage en usine pour la fabrication de la pâte à papier avec ses énormes besoins en eau, sans oublier les autres besoins en énergie comme l’électricité pour ne citer que celle-là.

Marketing oblige, la majorité des gobelets en carton sont imprimés avec le logo des différentes marques qui vendent ces cafés, nécessitant de nombreux intervenants, des process énergivores et grands consommateurs de produits issus de la chimie.
Il faut également prendre en compte les étapes du conditionnement de ces gobelets mais aussi les innombrables transports pour les amener jusqu’aux dizaines de milliers de points de vente sur le globe.

Dans un article bien documenté sur Wikipedia dans le chapitre « Impact environnemental » on peut lire ceci : « Plus de 6,5 millions d’arbres ont été coupés pour faire 16 milliards de gobelets en carton utilisés rien que pour le café par les consommateurs des États-Unis en 2006, en utilisant 15 millions de m³ d’eau et en produisant 115 millions de kg de déchets. Dans l’ensemble, les Nord-Américains consomment 58 % de tous les gobelets en carton produits dans le monde, pour un total de 130 milliards de gobelets ».

Dans ce texte on apprend aussi que les premiers gobelets en carton sont apparus à l’aube du XXe siècle pour des raisons d’hygiène, en remplacement des louches ou des tasses communes.
Depuis le début du XXe siècle… cela fait combien de gobelets en carton utilisés une seule fois ?

Dans mes fouilles j’ai trouvé 2 petites vidéos qui montrent la fabrication de gobelets en carton, si cela vous tente de les visionner, c’est ici :

Vidéo 1  Vidéo 2


Comment sortir de ces pratiques d’un autre âge qui se résument à consommer / jeter sur un court laps de temps ?

Comment réduire ce gaspillage invraisemblable qui lorsque l’on prend conscience de tous ces chiffres et de l’ensemble du process, donne le vertige ?

Comment encore apprécier notre pause café quand on sait ce que représente ce fameux gobelet en carton ?
A moins de n’avoir aucune conscience et se dire que ce n’est pas grave, que cela fonctionne ainsi depuis plus de 100 ans et que c’est très bien ainsi, le simple bon sens – dénué de toute idéologie – ne devrait-il pas l’emporter sur cette folie ?

S’il existe bien des gobelets en plastique réutilisables, et aujourd’hui de plus en plus souvent utilisés lors d’événements, je n’ai malheureusement pas trouvé de sociétés et/ou de machines à café qui permettraient l’utilisation de ce type de support pour du café (ou autres boissons chaudes).

Si cela existe, je serais heureux d’en être informé et d’en faire la promotion.

Peut-être avez-vous lu cette réflexion en buvant un café dans un gobelet en carton, rendant ainsi votre boisson favorite un peu plus amère, gâchant un peu ce moment de détente ?

Individuellement nous ne pourrons rien changer.
Il faut d’abord que percole (si je peux oser cette expression ici…) dans nos consciences que tous nos petits gestes que nous faisons machinalement, sans y réfléchir, produisent un impact.

Parce que tout se tient, que nous faisons partie d’une chaîne, d’un écosystème, rien n’est innocent et sans conséquence.

Dans ce monde un peu fou où sont fabriqués des hamburgers de manière totalement automatisée, où existent désormais des lieux où le café est servi par des robots et où les caissières sont remplacées par des machines, pourquoi n’existe-t-il pas encore des machines qui distribuent des gobelets réutilisables (ou si peu…) ?

Il ne faut pas chercher bien loin, une production de plusieurs milliards de gobelets représente des enjeux économiques considérables qui, une fois de plus, dictent leurs lois, jusqu’à l’absurde.

Que pouvons-nous faire ?
Une piste ?
Créer des groupes de consom’acteurs qui au travers d’actions créatives et pacifiques, mettent en place des campagnes de sensibilisation auprès du grand public mais aussi en interpellant et en sensibilisant les entreprises qui vendent leurs cafés dans ce type de récipient.

L’entreprise qui parviendra à donner aux consommateurs la possibilité d’utiliser des gobelets réutilisables sera alors reconnue comme une entreprise plus «propre», plus éthique et plus responsable.
Elle sera considérée comme une entreprise engagée, tout bénéfice pour elle.

“Le comptoir d’un café est le parlement du peuple.”
Honoré de Balzac

Yves Alié – 01.09.19

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *