La photographie est probablement le support visuel qui procure le plus d’émotions, qui touche le plus fort, qui va droit au but, qui bouleverse, qui captive l’attention au point de suspendre une activité, un geste.
C’est aussi celui qui fait réfléchir, qui fait prendre conscience, qui fait rire, qui fait pleurer, qui bouscule, qui dérange, qui fait rêver, qui interpelle, qui fait passer notre esprit de « l’autre côté ».
C’est celui qui transmet, qui fige le temps, qui raconte l’histoire ou l’Histoire, c’est le témoin, qui donne les preuves, qui rassemble ou qui divise,…

La photo numérique pourrait nous faire croire que maintenant nous sommes toutes et tous des photographes en puissance.
Non !
La photographie c’est d’abord un ensemble de techniques complexes à apprendre, à maîtriser mais aussi, et surtout, c’est tenter d’apprivoiser la lumière, l’élément clé de cet art majeur.

Découverte du photographe John Wilhelm qui réside à Winterthour, en Suisse, avec sa femme et ses quatre enfants (3 filles et 1 garçon).

Fils d’un photographe professionnel, John Wilhelm est « tombé dedans quand il était petit ».
En 2011 il décide de se lancer dans le monde de Photoshop et des outils 3D et met en scène ses enfants et son épouse dans de géniaux montages photos, pleins d’humour et de poésie.

Découvrez ses oeuvres sur sa page Facebook et son site